Mobile home à louer à Sanguinet plage
Vos plus belles vacances en France


Notre région

Les villes et les activités aux alentours de votre location en mobil home.
En Nouvelle-Aquitaine en Gironde et dans les Landes.

LA DUNE DU PYLA
Dune-pilat-bassin-arcachon
La-forêt-des-landes-Mobilan


Agrandir le plan


Caractéristiques:
Longueur: 2700 m
Hauteur: 114 m
Base: 500m
Volume: 60 Millions de mètre cubes de sable.
Autre: Site Classé Monument historique en 1978

Bon courage, à ceux qui l’escaladent et qui progressent doucement dans ce sable fin (en saison, un escalier de 150 marches vous permettra de le gravir plus facilement). A son sommet le panorama est digne de tous vos efforts. Une vue sur le bassin d’Arcachon, les passes du Bassin, le banc d’Arguin, et le Cap-Ferret seront le prétexte à de sublimes photos. Lieu de villégiature, ses boutiques et son parking vous accueillent pour passer une journée inoubliable et joyeuse. Pour des frissons garantis penser à faire une initiation au parapente monoplace et biplace, à partir de 12 ans ; ainsi qu’aux Cerfs Volants de Sport : cerfs volants statiques, cerfs volants de combats, et cerfs volants acrobatiques.
L’origine des grains de sable de la dune du Pyla se compte en millions d’années, il est issu de la dégradation des massifs montagneux des Pyrénées et du Massif central. Ce sable est transporté par les fleuves jusqu’à la mer. Sur le littoral, il se laisse porter par les vagues qui le déposent sur les plages de la côte landaise. Il est ensuite arraché par le vent du large et transporté vers l’intérieur des terres. C’est en rencontrant la végétation qui lui fait obstacle, qu’il peut s’accumuler et former la dune du Pilat. De nombreuses tentatives passées pour stabiliser les sables, n’ont pas empêché la dune du Pilat de rester mobile et de « rouler » sur elle-même. Ce mouvement, favorisé par la rareté de la végétation, se poursuit tant que le vent apporte du sable. De telle sorte que la dune du Pila, se déplace de façon irrégulière entre 1 à 5 m par an vers la forêt des landes de Gascogne. De nos jour, la fixation de la dune n’est pas envisagée. Sa progression est inéluctable et participe à son caractère remarquable. La nature étant la plus forte, aucune action entreprise ne pourra limiter l‘avancée dunaire. Le sable de la dune est essentiellement constitué de grains de quartz d’environ 0,3 mm, ce qui permet de constater que le matériaux de la dune est le sable le plus fin de France !
grande_bretagne Europe’s highest sand dune, measuring 105 metres high. It offers a stunning vista over the Banc d’Arguin, the entrance to the Bassin, Cap Ferret.
Vous avez aimé la dune du Pilat, cet Espace Naturel Sensible de Gironde ! N’hésitez pas, il en existe bien d’autres…  

ARCACHON
Arcachon-promenade
Arcachon-jeteeArcachon-port-villeArcachon-portHuitres
La-Passerelle-St-PaulL'escalier du belvédéreVille d'hiver arcachonbassin-arcachon-vue
La-girofleemaison-giioflee-1930
Cliquez les photos
pour les agrandir.

Arcachon ne faillit pas à la tradition balnéaire. Sa plage, rendue célèbre dès le XIXéme siècle avec la nouvelle mode des bains de mer, prend ses couleurs d’été :les tentes bleues et blanches se dressent sur le sable, les clubs de plage réapparaissent pour le bonheur des enfants, le va-et-vient incessant des pinasses-promenades s’accélère, les terrasses des cafés et des restaurants s’élargissent et sous leurs parasols, on y savoure un plateau de fruits de mer , avec vue sur le bassin. Trois jetées, Thiers, Eyrac et Legallais ponctuent le boulevard-promenade du front de mer, véritable croisette de l’Atlantique. C’est au-delà, que se situe le cœur de la ville d’Arcachon, avec son marché, étal de couleurs et de senteurs, ses places et ses rues piétonnes, ses boutiques et ses magasins chics… De la jetée Thiers les plus téméraires embarquerons pour le Cap-Ferret pour une promenade maritime pleine de charme à la découverte de l’île aux oiseaux. A 10 km, en route vers la dune de sable la plus haute d’Europe. Sur le chemin de la Dune du Pyla, ne pas oublier de s’arrêter à la plage du Moulleau pour déguster une crêpe au caramel salé, réputée dans la région.
grande_bretagne Until the turn of the 19th Century, Arcachon consisted of just a few cabins for fishermen and workers who collected resin from the pine trees. In 1823, François Legallais opened the first baths for wealthy customers. With thalassotherapy and climatotherapy, Archachon was then set to become a town of well-being and health. The fashion for bathing in the sea attracted royalty and celebrities. Chalets and villas were built along the seafront. On the 2nd May 1857, Napoleon III signed an imperial decree recognising Arcachon as a commune in its own right.




LE MOULLEAU ET LE PARC PEREIRE
Bassin-arcachon
Jetée-moulleau
mouleau-egliseallee-royale-de-eglise
tertre-eglise-mouleaueglise-romane
promenade-eglise-moulleauo-sorbet-amour-glaces-crepe

Le parc Péreire est une vaste promenade qui longe le bassin d’Arcachon sur trois kilomètres. Les promenades se font au bord des plages de sables blanc du bassin d’Arcachon en toute sécurité. Coté Arcachon de la promenade un restaurant et une aire de jeu fera la joie de vos enfants. En fin de course n’oubliez pas d’aller gouter la crêpe au caramel et beurre salé de l’excellent artisan créateur de crèmes glacées et sorbets, Ô sorbet d’amour de la jetée du Moulleau et d’y faire un tour de manège au pieds de la jetée toute proche. Le Moulleau est un beau lieu chic où les cafés branchés en font un endroit très animé l’été et convivial. L’étonnante église de style Byzantin, édifiée au sommet d’une dune, est l’église Notre-Dame des Passes  fut construite pour les dominicains en 1864 sur les plans de l’architecte bordelais Louis Garros. Notre Dame des Passes abrite la « Vierge de l’Avent », qui représente l’un des trois spécimens de la Vierge en état de grossesse existant en France. Assis sous les arbres du parvis de l’église vous aurez un point de vue magnifique sur la rue principale et le bassin d’Arcachon et le phare du cap ferret.
grande_bretagne It was created by two men from Bordeaux, who wanted to build a new health resort. After purchasing 32 hectares of land, they built a chapel. The area around Notre Dame des Passes was embellished with a square (1933) and a statue of the Virgin sculpted by Henri Carlier (1958). Now, Le Moulleau boasts a mixture of shops and cafes. Its pedestrian walkway and pier make it an obligatory Landmark.
mobilandes-parc-pereire Océan-mobilandes
moulleau-mobilandes
SANGUINET
Lac-biscarrosse
Port-Lesteysentiers-pedestres-pistes-cplage-peche-lac-voileportique-piste-cyclable-sansoleil-couchant-sanguinet-l



Sanguinet est situé à l’emplacement du village gallo-romain de Losa, station routière sur la voie romaine. Le site principal est le lac où l’on a découvert des vestiges préhistoriques. Il correspond au lit ennoyé d’une rivière côtière, la Gourgue, dont le tracé se retrouve sous les eaux.
La présence de sites archéologiques sublacustres s’explique par la mise en place du plan d’eau durant les trois derniers millénaires. La formation des cordons dunaires du littoral aquitain a obstrué les cours d’eau côtiers qui se déversaient directement dans l’océan. Au fil des siècles, les accumulations d’eau douce à l’arrière des dunes ont progressé en surface et en volume. C’est ainsi que le lac de Sanguinet a recouvert les vestiges d’occupation humaine remontant à la protohistoire et à l’Antiquité.
A partir du XIème siècle, les pèlerins affluent de toute l’Europe vers Saint Jacques de Compostelle. Sanguinet est alors une étape sur la voie littorale.
Comme la majorité des communes des Landes, la vie est restée longtemps figée jusqu’au début du 20ème siècle : c’est au cours de cette période que les Landes de Gascogne ont été le théâtre de profondes transformations ; le pays est entré dans l’ère industrielle ; la lande pastorale a cédé la place à la forêt. Les marais ont été asséchés par le creusement de fossés ; les terres ainsi gagnées ont été boisées de pins.
Le pin maritime est apparu comme une source de profits plus sûre que l’agriculture ; la sylviculture s’est développée. Deux scieries importantes et des scieries mobiles employaient une population nombreuse jusque dans les années 70. Sanguinet possédait aussi à cette époque-là sa propre usine de collecte et de distillerie de produits résineux (actuel Espace Gemme).
En parallèle, la pêche professionnelle sur le lac permettait à deux entreprises familiales d’être créées. Elles ont commercialisé leur production jusque dans les années 60.
Après l’abandon du gemmage et la fermeture de la dernière scierie, l’exploitation de la forêt et l’agriculture n’ont plus constitué les principales ressources économiques.
Jadis rurale et pastorale, l’économie locale est aujourd’hui fortement marquée par le secteur tertiaire ; la commune de Sanguinet s’est tournée vers le secteur du tourisme et des services, principaux employeurs à l’heure actuelle.
grande_bretagne Sanguinet is a wooded village of 3500 inhabitants situated in the heart of the largest European pine forest, and on the shores of one of the biggest French lakes. Sanguinet, promises unforgettable holidays, swimming and strolls in a privileged environment where nature is unspoilt.
Nouveauté
L’intermarché de sanguinet posséde un service en ligne d’ E-commerce.
CLIQUEZ sur le logo:
intermarche-en-ligne
GUJAN-MESTRAS
Reliant les 7 ports de Gujan-Mestras, le sentier du littoral vous invite à une balade étonnante au cœur du patrimoine. Dans un environnement naturel préservé, aux contours changeants selon l’amplitude des marées, votre parcours alterne vues panoramiques et rencontres authentiques dans l’esprit du Bassin. Ces lieux sont magnifiques et distillent au fur et à mesure de leurs découvertes des trésors insoupçonnés inoubliables.
grande_bretagne 7 connecting the ports of Gujan-Mestras, the coastal path invites you to an amazing walk in the heart of heritage. In a preserved natural environment, the changing contours according to the tides, your route alternates panoramic views and authentic encounters in the spirit of the Basin. These places are beautiful and at the distill As their discoveries unforgettable unexpected treasures.

BISCARROSSE
Biscarrosse-ville-mobilande
Biscarrosse-plage-mobilande


A quelques encablures de votre résidence, Biscarrosse est la ville idéale pour aller voir l’océan. Une plage à perte de vue une houle enivrante et un air sain. Boire un verre, flâner sur les marchés de nuits assister aux manifestations nombreuses en été. Les nombreux parcs à thèmes des lieux agrémentent votre temps de vacances et ponctuent votre séjour d’activités diverses.
L’effervescence de la vie de Biscarrosse en saison participe à la joie des vacanciers d’être ensemble réunis dans un environnement dépourvu d’insécurité. Heureux, tranquille et serein dans une atmosphère agréable propice aux échanges.
L’OCÉAN,
Un seul chiffre vaut tous les mots : 250 kilomètres de côtes océanes au sable fin ! La Nouvelle-Aquitaine est tout simplement la plus vaste plage de sable fin d’Europe. A quoi s’ajouter 500 autres kilomètres de berges le long des lacs, estuaires et étangs.
Océan-mobilandes
ocean-view
BORDEAUX
, Patrimoine Mondial de l’Humanité


Cité au passé prestigieux, métropole touristique et économique, capitale mondiale du vin, ville de fête et de saveurs, Bordeaux bénéficie à la fois d’un patrimoine architectural incomparable et de cette convivialité propre aux cités commerçantes. Dessinée par les siècles autour de douze quartiers, elle alterne façades et immeubles fastueux, échoppes aux charmants petits jardins et chartreuses bourgeoises, chais et hangars revisités, nouveaux aménagements et immeubles d’architectes. Dans sa métamorphose, Bordeaux soigne son allure, en ravalant ses façades, en créant de nouveaux espaces verts, en illuminant ses monuments, et en faisant le choix d’un tramway alimenté par le sol.

Bordeaux en Gironde est au centre du plus grand vignoble de vins fins du monde ; plus de cent vingt mille hectares – d’une richesse exceptionnelle : 57 appellations d’origine contrôlée régionales, sous-régionales ou communales, plus de 5 000 châteaux, 60 caves coopératives, 400 maisons de négoce…
Ses vins sont parmi les plus prestigieux du monde : Pétrus, Yquem, Mouton Rothschild, Cheval Blanc, Haut Brion…

En ville vous serez sous le charme de son fleuve et du port. Nommé  » Port de la lune  » il est à l’origine de l’essor du négoce international et des aménagements du 18e siècle – Place Royale (actuelle Place de la Bourse), Grand Théâtre, Allées de Tourny dont la qualité architecturale et urbanistique les inscrit parmi les plus intéressants d’Europe.
Le port unit le cœur de la ville par son croissant caractéristique (le blason de Bordeaux en est inspiré), et qui a vu son activité et ses installations se déplacer vers l’estuaire, le plus large d’Europe, pour mieux accueillir les gros chargeurs.
Dans les activités insolites proposées par la ville, vous trouverez, le miroir d’eau de la place de la bourse et son brouillard magique en plein été.
La visite de la ville plein écran, assis et installé à bord du tramway climatisé, qui vous fait découvrir les façades et les monuments dans une ambiance conviviale et ludique.
Vous pouvez voir : la place des quinconces la plus grande d’Europe et sa colonne des girondins, qui vous accueille bordée de platanes centenaires, ouverte sur la Garonne. La rue sainte Catherine, la plus longue d’Europe ou les commerces se fondent dans une perspective vertigineuse.
Trois heures, trois jours ou trois semaines, tout est possible en fonction de vos goûts, vos désirs, votre budget, et vos disponibilités.

La gastronomie en Aquitaine est à la hauteur des ces vignobles, jugez plutôt, La fricassée d’anguilles où les goûts d’ail et de persil, légèrement dorés se mélangent.
La lamproie préparée avec une sauce à base de vin rouge dite à la Bordelaise. Le foie gras enrobé de sa graisse ou servi mi-cuit. Les cèpes, mijotés dans un hachis d’ail et de persil. L’agneau de lait de Pauillac fondant et légèrement iodé. L’entrecôte de bœuf de Bazas, célébré lors de la fête du bœuf gras.
L’entrecôte bordelaise persillée et grillée sur des sarments de vigne. Le salmis de palombe accompagné d’une sauce au vin et de croûtons aillés.
Les escargots à la caudéranaise que l’on déguste le mercredi des Cendres. Le tourin, potage blanchi à l’ail où les jaunes d’œuf ont raison de la saveur aigre du bouillon. Les tricandilles, tripes de porc relevées par l’ail et par une pointe de poivre frais. Le grenier médocain, l’andouillette locale et le grattons de Lormont sorte de terrine. Le cannelé  friandise à pâte cuite à la fois moelleuse et croquante aux saveurs de vanille et de rhum.

Bien réveillée, Bordeaux n’est plus la ville qu’elle était il y a quelques années encore. Ville kaléidoscopique et active, Bordeaux, métropole de l’Aquitaine, dynamique, commerçante, innovante, pulpeuse, ménage à la fois vestiges d’un passé labellisé UNESCO et exigences du développement durable, tout en se projetant dans le futur. Crée par le fleuve qui fut la raison de son existence, Bordeaux rayonne à l’international.

Avec ses splendides monuments du XVIIIe siècle qui contribuent à embellir la ville, Bordeaux s’efforce toujours plus et encore à développer son essor à la fois économique, artistique et culturel en refusant la stagnation. Sixième ville de France, moteur d’une région parmi les plus dynamiques au niveau national, Bordeaux se projette en métropole européenne en devenir. En pleine effervescence, la cité des bords de Garonne se donne les moyens de ses ambitions en développant une nouvelle intensité urbaine.
grande_bretagne A UNESCO world heritage site since 2007, Bordeaux will seduce you with its exceptional architectural heritage from the 18th Century.



Le Pays Basque

San Sebastian

Les itinéraires des chemins de Compostelle.
compostelle

Les chemins de Compostelle s’appréhendent de plusieurs manières, à pied, à vélo, à cheval, voire en bateau. En plusieurs fois ou sur plusieurs jours, à son rythme toutes les façons sont les bonnes suivant son implication et ses moyens. Les pèlerins en voiture, malgré l’intérêt des visites culturelles, ne connaîtront pas la victoire sur la fatigue du corps. Les marches lentes participent à la découverte de superbes églises ou de chapelles. Le sentiment profond qui envahit le touriste pas à pas, qualifie les retrouvailles du soir dans les auberges ou lieux de ressourcements. Là, les rencontres se transforment en amitiés, sources d’échanges et de partages.

Santiago
En l’an 44, une barque flotte vers la plage d’El Padrón, à l’extrémité occidentale de la Galice en Espagne. Elle porte les restes martyrisés de saint Jacques-le-Majeur. C’est lui que l’on voit près du Christ sur les tableaux de la Cène. Saint Jacques sera enterré au champ des étoiles, « campus stellae ». Les miracles se succèdent. Une basilique est construite à Santiago. Saint Jacques apparaît en rêve à l’empereur Charlemagne et lui ordonne de reprendre les terres conquises par les musulmans. Légendes et récits des hauts faits de chevalerie, dont l’épopée de Roland à Roncevaux, ne manquent pas pour accompagner ceux de Jacques, lui-même apparaissant sur un cheval blanc lors de la bataille de Clavijo contre les Sarrasins. Il sera surnommé le « Matamoros », le tueur de Maures.  Au Moyen Age, le pèlerinage prend une ampleur incomparable. Les Jacquets se pressent sur les routes , cherchant des gués pour échapper aux dangers, priant pour des grâces. Ils seront près d’un demi-million par an à arpenter les chemins où se glissent les voleurs, déguisés en « coquillards » donnant leur nom plus tard à la coquille ou faute d’imprimerie. En 1140, un petit moine poitevin, Aymeric Picaud, décrit le premier topo-guide des chemins, dans le Codex Calixtinus. C’est le début des grands itinéraires qui draineront tous les pèlerins des pays de l’Europe catholique. Pour le plus grand nombre, venus du Nord, de l’Oural, d’Écosse, de la Scandinavie, ils se rejoignent en France. Ceux d’Italie longent les Pyrénées. Ceux de la Méditerranée viennent du sud de l’Espagne et du Portugal. Le pèlerinage de Compostelle est classé premier au hit-parade des grands pèlerinages médiévaux. Les Chemins en France Les Landes sont traversées du nord au sud par deux des trois principales voies françaises vers Saint Jacques de Compostelle qui se rejoignaient à Ostabat pour franchir les Pyrénées. La troisième voie, la voie du Puy, ne fait qu’effleurer le sud du département entre Aire sur l’Adour et Pimbo. Il existe en outre une voie secondaire, dite de Soulac, longeant le littoral. C’est ainsi le département possédant le plus grand nombre de kilomètres de ces chemins. La voie de Tours, venant de Bordeaux-la plus ancienne et la plus fréquentée du moins aux origines. La voie de Vezelay, venant de Bazas vers Mont de Marsan. Ces voies sont principalement connues par: L’Itinéraire, extrait du Livre V Codex Calixtinus, ou Livre de Saint-Jacques, attribué à Aimery Picaud, le premier et plus ancien ouvrage ayant fait connaître la route suivie par les pèlerins du XIIe siècle. (Ce manuscrit inestimable a d’ailleurs mystérieusement disparu en juillet 2011 de la cathédrale de Compostelle où il était conservé) l’Itinéraire de la Nouvelle guide des chemins, publiée en 1583. Les chansons des pèlerins de Saint Jacques – livret de cantiques publié en 1718, qui contient un itinéraire de Paris à Saint-Jacques. Plusieurs des noms de lieux sont défigurés ou disparus des cartes modernes, les documents rares, les écrits parfois contradictoires, les vestiges incertains. Pourtant, les traces des hôpitaux et la survivance des lieux-dits permettent de localiser en quelques points les voies qui ont traversé le pays avant le bouleversement des tracés modernes et les remaniements du paysage landais intervenus depuis le XVIIe siècle. Si le maillage des chemins de Compostelle prend une amplitude européenne, ces itinéraires sont fondés sur quatre chemins historiques définis par notre petit moine, au XIIe siècle, pour franchir les Pyrénées. Les trois premiers se réunissent à Ostabat, village du pays Basque : – la via Turonensis (885 km), depuis le Nord, la tour Saint-Jacques à Paris, les tours et les églises romanes du Poitou-Charentes. – la via Lemovicensis (800 km), depuis la basilique de Vézelay, par Saint-Léonard-de-Noblat et Limoges. – la via Podensis (730 km) depuis le Puy-en-Velay et sa Vierge noire, par le trésor de Conques, le cloître de Moissac et le pont Valentré à Cahors. Ces trois chemins historiques se rejoignent alors pour franchir les Pyrénées vers Saint-Jean-Pied-de-Port et Roncevaux. Le quatrième chemin, ou via Tolosana (525 km, GR 653) depuis Arles, le portail roman de Saint-Gilles-du-Gard et Toulouse, franchit les Pyrénées au col du Somport où son parcours est actuellement menacé par l’activité du nouveau tunnel routier. Il rejoint les trois autres à Puente la Reina, en Navarre espagnole. Ces quatre chemins deviennent alors le Camino Francés, unique voie vers Santiago. C’est un peu compliqué, mais déjà simplifié quand on sait que chaque pèlerin suivait le chemin le plus facile selon les saisons et les rares ponts existants ou faisait un détour par telle église renommée pour ses grâces… C’est d’ailleurs pour cette raison que nombre d’acteurs du tourisme profitent de la situation pour vanter leur site « sur le chemin de Compostelle »… Mais après tout, quelle importance ? Tout au long de ces trajets, les cathédrales et leurs trésors, les églises et les monuments, les statues de Saint-Jacques, reconnaissable à sa coquille sur son chapeau, et les calvaires marquent l’incroyable ferveur des pèlerins de toujours. Attention ! Ne confondez pas saint Jacques, devenu patron des chapeliers, avec saint Roch, également habillé en pèlerin, mais qui présente son genou malade à un chien. Les quatre voies françaises de Compostelle se réunissent à Puente la Reina, en Espagne. De là, un unique chemin, le « Camino real Francés » (735 km), se dirige alors vers Santiago où la coquille de saint Jacques récompense le randonneur qui aura évité de la mettre autour du cou, dès le départ. Les quelques 70 km entre Roncevaux et Puente la Reina, via Pampelune, permettent de retrouver notre GR 653 à Puente la Reina. À quelques mètres de la N 111, le Camino est parfaitement balisé d’une coquille stylisée jaune. Il est particulièrement riche en monuments. Cathédrales somptueuses, monastères royaux, chapelles romanes de toute beauté, chaque village mérite un arrêt. Parfois un concert de musique médiévale ou une fête populaire apportent la joie dans ces sierras du soleil. Nous nous contenterons de citer quelques « coups de cœur », parmi beaucoup d’autres, sur le Camino : – Côté navarrais : le monastère de Roncevaux et la cathédrale de Pampelune ; la fontaine de vin qui coule à volonté pour les pèlerins à Irache, mais attention à la piquette ! Les églises romanes d’Estella, surnommée la « Tolède du Nord ». – Côté aragonais : les portails romans des églises de Jaca et de Sangüesa ; la chapelle des jacobites à Eunate, avec coupole mozarabe et lanterne des morts, perdue en pleins champs ; Puente la Reina et son fameux pont sur un ancien gué. – La Rioja : le panthéon royal de Santa Maria à Nájera ; les remparts médiévaux de Clavijo qui virent apparaître saint Jacques sur son cheval blanc ; la poule et le coq qui chantent dans la cathédrale de Santo Domingo de la Calzada, évoquant une légende bien connue du chemin. En Castille, León et Galice Chaud et froid pour ces étapes entre les plateaux de la Meseta et les montagnes souvent rudes du León. Des musées sur le Camino se trouvent à Pontevedra (Galice) et à Astorga (Castille-León) : on y voit des bijoux en jais noir que l’on vendait autrefois aux pèlerins… Les monuments se succèdent, tous plus beaux les uns que les autres : – Burgos (Castille-León) : la ville du Cid et ses nombreux monuments. – Castrojeriz (Castille-León) : village fait de superbes églises, surnommé lors des guerres napoléoniennes « Quatre souris ». – Fromista (Castille-León) et ses églises romanes. – Sahagun (Castille-León) : le Cluny espagnol. – León et sa cathédrale. – Les villages de la Maragateria au-delà d’Astorga (Castille-León) et de la croix de fer de Foncebadon. Tout pèlerin se doit de rajouter une pierre sur son cairn avant d’entreprendre la traversée des monts du León, autrefois redoutés pour leurs loups. – Le château templier de Ponferrada (Castille-León). – Le village de Cebreiro (1 300 m d’altitude) et le calice miraculeux de son église(Galice). – La cité des pèlerins à Monte do Gozo et l’arrivée à Santiago. Vous voilà enfin arrivés… – L’entrée à Santiago de Compostela, après tant de kilomètres, ne laisse pas d’émouvoir, même si la ville, ses 46 églises, ses 114 clochers et ses arcades tiennent un peu de Lourdes. Face au splendide portique de la Gloire (XIIe siècle), on pénètre dans la basilique. Ne vous étonnez pas devant certaines coutumes comme celles qui consistent à se frapper le front sur les colonnes du portique, à toucher l’épaule du buste en argent de saint Jacques ou à poser la main sur le chambranle de la petite porte de la Via Sacra. Cette dernière n’est ouverte que les années de Jubilé, lorsque la Saint-Jacques (25 juillet) tombe un dimanche. Une messe pour les pèlerins a lieu tous les jours à midi. Le Botafumeiro, encensoir géant de 85 kg, est balancé à travers la cathédrale par huit hommes habillés de rouge, les Tiraboleiros, lors des années jubilaires. – Les plus courageux feront encore 20 kilomètres jusqu’au cap Finisterre où un littoral magnifique les récompensera. Mais il n’y a plus de coquilles sur la plage d’El Padrón. Seul ou en groupe : la fréquentation du chemin a augmenté de quelque 70 % en quatre ans, les Français et les Espagnols en tête. Il vaut mieux réserver les auberges de pèlerins, prises d’assaut en été, surtout les années jubilaires. La demi-saison est recommandée. Départ en mai ou le 15 août du Puy-en-Velay pour atteindre Compostelle en octobre. Ne pouvant disposer d’une longue période pour randonner, certains font le pèlerinage par petits tronçons, reprenant leur départ à leur point d’arrivée. On compte en général 3 à 4 km de marche à l’heure et de 4 à 5 heures par jour pour faire une étape. Éviter les chaleurs de la plaine en été et le passage des montagnes en hiver. Renseignements météo en France au 08 36 68 02 + le n° du département. Le passeport du pèlerin est la Credencial, de « crédence », faire confiance. Se le procurer auprès des associations des Amis de Saint-Jacques avant de partir. Il est tamponné à chaque halte et existe depuis le Moyen Age. En Espagne, le passeport de la Credencial se double de la Compostela sur les 100 derniers kilomètres. À faire tamponner à chaque halte jusqu’à la cathédrale de Santiago. En général, la femme peut porter 9 à 10 kg et l’homme jusqu’à 12 kg ou plus. Faire un sac le plus léger possible est essentiel. Le Guide pratique du randonneur (éd. FFRP) en donne les bases pratiques. Pas de déguisement, mais plutôt un équipement en Goretex et tissus polaires. Le sac du pèlerin comporte avant tout une très bonne paire de chaussures de marche imperméables qui tiennent la cheville. Porter deux paires de chaussettes fines l’une sur l’autre évite le frottement. Une paire de baskets souples, voire de pantoufles, sera la bienvenue le soir. Une gourde d’eau indispensable et une petite pharmacie avec une protection contre les ampoules s’ajouteront à l’équipement ordinaire du randonneur. Prévoyez crème et chapeau contre le soleil pour la traversée de la Castille et équipement de montagne pour les Pyrénées (1 632 m) et les monts du Léon (1 300 m), surtout en hiver. À Santiago, vous pourrez acheter votre coquille (1 €) et votre bâton ferré (10 €) pour le retour. Et n’oubliez pas les topo-guides spécialisés et les cartes détaillés. Sachant que la calebasse est une gourde, que le bourdon est un grand bâton ferré et que l’hôpital est un hospice ou une auberge, rien ne vous empêche de reprendre l’ancienne chanson du pèlerin sur les chemins : « Ma calebasse, ma compagne, mon bourdon, mon compagnon, la taverne m’y gouverne. L’hôpital, c’est ma maison. »
RÉSERVATION ET RENSEIGNEMENTS AU
05 56 85 60 30 ou 06 22 79 77 30
Copier le mail:
mobilandes@gmail.com
mobilandes@aliceadsl.fr
les-onglets-haut-page

LIENS AMIS

Votre Tour Opérateur dans les Landes Mobil Home neuf en camping 4* dans les landes, Lac et océan Sanguinet.
Chambre D’hôtes Landes.
Landes Gite Venez visiter une région verte et dynamique. Située au nord des landes notre location est au bord du lac de sanguinet qui se trouve pour moitié en Gironde et dans les landes. La situation idéale géographiquement pour profiter des avantages des deux départements. Le bassin d’Arcachon et le cap ferret ne sont pas loin. Les bonnes tables et les activités sont innombrables. Nous sommes à votre service. Les familles de l’Europe entière et d’ailleurs nous ont fait confiance.
Chine : Forum de l’expatriation et du voyage en Chine
Australie voyage : Créateur de voyages d’exception en Australie, Nouvelle Zélande et Iles du Pacifique
Circuit Inde : IndiaVeo organise votre séjour pour des vacances d’exception et une expérience de voyage unique en Inde
Voyage Seychelles : Créateur de voyages sur mesure aux Seychelles
Voyage Mexique : Créateur de voyages sur mesure au Mexique
Playa del Carmen, Cancun, Chitchen itza …

wellington_cable_car
Wellington La ville du seigneur des amoureux 

Partir au bout du monde en lune de miel est le mieux pour un nouveau couple. Wellington, la capitale de la Nouvelle-Zélande, fait partie des destinations les plus prisées par les tourtereaux. Une ville réputée pour sa scène artistique et culturelle, mais surtout pour sa beauté naturelle. En amoureux, on peut profiter de la splendeur d’Oriental Bay avec ses plages de sable blond et sa mer un peu houleuse. Des moments magiques et intimes qui sont à partager avec son âme sœur avant de faire une promenade dans le sentier de Makara Peak. Une boucle de six kilomètres que permettra de découvrir ce que Wellington a de plus beau à offrir en paysge et déguster une glace à deux au sommet de la colline.
Pour une journée plus culturelle, on peut visiter le Weta Workshop et le Weta Cave de Peter Jackson. Un endroit où l’on découvre les coulisses du film « le seigneur des anneaux » avec des effets spéciaux qui enchante le cœur. Pour un séjour plus complet dans l’essence même de l’amour, la classic New zealand Trail emmène dans une aventure viticole à la Néozélandaise. La route des vins est incontournable et permet la découverte des fameux crus de la Nouvelle-Zélande. En voiture ou par ferry de Wellington, ce voyage de dégustation passe par Marlborough, de Wairarapa jusqu’à la baie d’Hawke. Ces expériences œnologiques sont inoubliables et n’enivrent que d’amour.

une-escapade-à-buenos-aires
Buenos Aires, une ville européenne en Amérique latine
Si on est en Europe, on a l’impression de visiter la ville de Madrid, mais en version plus grande. En fait, les touristes qui choisissent de passer des séjours Argentine vont sans doute faire cette remarque à propos de Buenos Aires, la capitale argentine. Au fil du temps, elle ne cesse pas de séduire ses visiteurs grâce à la création ou à la réinvention d’un art de vivre débordant d’énergie inépuisable. À cet effet, l’expérience de voyage y est à la fois fascinante et enrichissante, car chaque recoin visité procure une découverte inédite. Les activités touristiques sont nombreuses, à commencer par une soirée sportive dans un temple de foot pour assister à un superclassico à la Boca.

Sur d’autres plans, une petite virée aux royaumes de la brocante, San Telmo et Mercado de pulgas, reste incontournable avant de poursuivre la balade au délicieux Café Tortoni pour savourer une bonne tasse de chocolat. Ensuite, la visite du musée Evita dans le quartier de Palermo promet une tout autre sensation lors d’une escapade à Buenos Aires. À cela s’ajoutent des endroits qui font partie également du circuit touristique culturel de cette ville, à savoir, le musée d’art décoratif, le Palais des Glaces ainsi que le Musée d’Art Latino-Américain. Afin de rendre ce voyage en Argentine encore plus agréable, le passage au zoo de Buenos Aires permet de découvrir plus de 350 espèces végétales et d’environs 2.500 animaux hébergés dans un grand espace supérieur à 18 hectares.

Profiter des vacances les plus étranges du monde !
Terre de mystères, la Corée attire beaucoup l’attention des touristes ces dernières années. En effet, le pays a décidé d’ouvrir ses portes aux étrangers. Une initiative permettant de passer des vacances Corée uniques. Une occasion de découvrir en un seul voyage plusieurs circuits insolites et divertissants. La particularité de la Corée est qu’elle se divise en deux parties bien distinctes, à savoir celle du Nord et du Sud. Elles ont chacune divers attraits touristiques, pour ne citer que les monuments historiques, les plages de sable fin, les parcs nationaux, les centres commerciaux, les marchés traditionnels et plus encore.
La Corée du Nord est une destination assez énigmatique. Dans cette contrée, les visiteurs doivent se plier aux lois fixées par le gouvernement. Toute infraction est sanctionnée, soit par une amende ou pire, une expulsion immédiate. Cependant, les vacanciers n’auront rien à craindre s’ils suivent les règles à la lettre. Parmi les endroits les plus fréquentés, la place Kim II-sung, la « Tour de l’idée Juche » et le « Mont Chilbo » sont les plus visités.
Pour ce qui est de la Corée du Sud, elle est parfaite pour passer des séjours de rêve en toute liberté. Diverses thématiques sont au rendez-vous, de la gastronomie à la création artistique, en passant par le bien-être du corps et de l’esprit, sans oublier les évasions technologiques parmi les plus avancées de l’univers. Sur ce territoire, le « palais de la Prospérité » et la « Forteresse de Hwaseong de Suwon » sont des monuments incontournables. Pour les amoureux de la nature, Jeju-do est l’adresse favorable pour effectuer des randonnées en groupe ou en solo.
__________________________________

Bordeaux, port de la lune en aquitaine.

PRODUITS DU TERROIRS D’AQUITAINE

location-en-pays-basques

location vacances